Brève biographie du Feu Mathias Ntirandekura

Feu Mathias Ntirandekura est né en 1956, sur la Colline Gikungu, en Province de Bujumbura.

Il fit ses études primaires en Mairie de Bujumbura, dans les Quartiers Ngagara 3 et 4. Après les études primaires, il poursuivit ses études à l’Ecole des Catéchistes de Mutumba, CFCD (Centre de Formation des Catéchistes Diocésains de Mutumba) pendant cinq ans. Il quitta Mutumba en 1977 et commença le stage dans la Paroisse Ngagara. Après le stage, il obtint le Diplôme des catéchistes appelé « Les Catéchistes formés ». En 1978, il commença à enseigner les différents sacrements dans cette même paroisse de Ngagara.

Feu Mathias Ntirandekura a fondé son foyer en date du 20 juin 1990. Après le mariage, il eut été douanier.  Après ces services de douanier, il accomplit les fonctions de Chef de Quartier Winterekwa qui appartenait, en ce temps dans la Zone Kamenge jusqu’en 1993. Pendant la crise de 1993, lui et sa famille se sont enfuis vers la République Démocratique du Congo, pays voisin, plus précisément dans la Paroisse Mulongwe. Même en exil, il continua la mission de catéchiste tout en commençant par rassembler les réfugiés burundais et rwandais car ils avaient bénéficié leur messe. Là au Congo, il donnait les enseignements sur les différents sacrements.

Après l’exil au Congo en 1996, ils sont arrivés au camp des déplacés chez Johnson. Même si lui et sa famille habitaient là-bas chez Johnson, il continua sa mission de catéchisme à Legentil. En 2000, il quitta, avec toute sa famille, le camp des déplacés et s’installa au quartier Heha. C’était là même que les chrétiens de la Paroisse Kamenge faisaient le culte dans la chapelle, la parcelle que la maman de Feu Mgr Jean Louis Nahimana avait donnée aux prêtres de Kamenge pour y célébrer la messe. Après la construction de l’église paroissiale de Kamenge, il continua sa mission de catéchiste jusqu’à ce qu’il rende son âme.

Feu Mathias Ntirandekura a respiré son dernier souffle, dimanche-matin, en date du 28 novembre 2021 à l’hôpital Roi Khaled de Kamenge après une semaine d’hospitalisation.

Feu Mathias Mathias Ntirandekura avait sept enfants : trois garçons et quatre filles. Quatre d’entre eux ont rendu l’âme à l’âge jeune.  Il laisse sa femme et trois filles toutes mariées. Il laisse encore six petits-fils.

Que Dieu l’accueille dans son Royaume !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*