Commémoration de la dernière cène à la Paroisse Kamenge

Le curé de la Paroisse Kamenge invite ceux qui ont participé à la commémoration de la dernière cène du Seigneur à répéter le geste de lavement des pieds en arrivant à la maison comme signe d’amour et d’humilité. 

Ce jeudi 14 avril 2022 à 18h00, la Paroisse Kamenge s’est jointe à l’Eglise universelle à la célébration eucharistique en mémoire de la dernière cène du Seigneur avant d’être livré.

Le curé de la Paroisse Kamenge, Père Philbert Ntahimpera, célébrant principal, a explicité dans son homélie le mystère du triduum Pascal qui commence le jeudi saint et prend fin le samedi saint. Il a prêché que cette célébration eucharistique se fait en mémoire de la première messe que Jésus Christ a célébré au moment où le temps de nous sauver sur la croix était proche. C’est pourquoi cette messe commence le tabernacle étant ouvert et se ferme pendant la veillée pascale, après la résurrection de Jésus Christ.

Père Philbert Ntahimpera a prodigué des conseils en rappelant à l’assemblée présente que celui ou celle qui reçoit Jésus Christ dans un corps saint reçoit la vie éternelle ; en revanche, celui qui le reçoit sans se préparer s’expose lui-même à la mort. Il les a interpellés de retour qu’arrivés à leur domicile, à se laver les pieds l’un envers l’autre comme Jésus Christ l’a fait à ses apôtres pour nous montrer le signe d’amour et d’humilité.

Après son homélie, Père Philbert Ntahimpera a répété ce geste en lavant les pieds de douze personnes qui étaient choisies pour représenter les douze apôtres.

Après la prière finale, les cérémonies sont poursuivies par une procession vers la chapelle de la paix et de la réconciliation, lieu choisi comme repos de Jésus Christ.

Désiré Niyibitanga, Paroisse Kamenge

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*